mercredi 25 septembre 2013

Quelles sont les caractéristiques du capitalisme ?


Petit topo avant de commencer...

Ce sujet est un sujet très vaste. Il faut donc essayer de le ramasser, surtout dans l'optique d'un oral. En outre, être capable de synthétiser un sujet et donc sa pensée constitue toujours un atout. Pour répondre à ce sujet, il faut bien entendu en connaître un minimum sur le capitalisme. 

De plus, si vous n'êtes pas satisfait par le plan qui suit, vous pouvez toujours opposer les caractéristiques du capitalisme dans les théories économiques, et ce qu'il en est dans la réalité. 

Enfin, pour accroître votre culture générale, une petite bibliographie :
  • Michel ALBERT, Capitalisme contre capitalisme, 1991.
  • Brune AMABLE, Les cinq capitalismes, 2005.
  • Fernand BRAUDEL, La dynamique du capitalisme, 1985.
  • Jean-Hervé LORENZI, La guerre des capitalismes aura lieu, 2008.
  • Robert REICH, Supercapitalisme, 2008.
  • Paul KRUGMAN, L'Amérique que nous voulons, 2007.
  • Paul KRUGMAN, Pourquoi les crises reviennent toujours ?, 2000.


Introduction

I / Un modèle économique cohérent

Quand on définit ce qu'est le capitalisme, le premier mot à venir est : « système économique ». C’est donc qu’il possède vraisemblablement une cohérence du point de vue économique.
  • Système où l'innovation et la concurrence joue un rôle central (cf. SCHUMPETER),
  • Rôle des crises (cf. KONDRATIEV, KRUGMAN),
  • Place des institutions (cf. NORTH), bien que leur utilité réelle soit contestable (cf. STIGLITZ),
  • Importance de la mondialisation du fait du libre-échange (cf. RICARDO, modèle HOS, etc.).


II / Une unité qui excède le strict domaine économique

Si l’on poursuit la définition, on se rend compte que l’on sort du modèle économique stricto-sensu. Le simple fait de dire que l’on vit dans une « société capitaliste » ou non prouvant d’ailleurs que ce système a des répercussions en termes sociaux. On passe ici à une approche prenant également en compte de manière plus importante la dimension historique. 
  • Théories sur la société capitaliste : caractérisée par de fortes inégalités (cf. MARX, KRUGMAN),
  • Unité de valeurs,
  • Unité géographique, bien que le centre névralgique se soit déplacé (cf. BRAUDEL),
  • Modèle à prétention dominante, peut-être impérialiste (cf. LÉNINE, BRAUDEL),
  • Identification à l'État et liens avec ce dernier (cf. BRAUDEL),
  • La question des biens publics. 


III / Cependant, on peut distinguer plusieurs modèles de capitalisme

Si l’on « zoome » sur le capitalisme, on s’aperçoit qu’il existe en réalité plusieurs types de capitalisme, présentant des différences plus ou moins marquées les uns par rapport aux autres, mais dans le même temps caractérisables dans leur grande majorité par les caractéristiques que nous venons d’énoncer. Il faudra donc développer les différents types de capitalisme :
  • Capitalisme "anglo-saxon" et "rhénan" de M. ALBERT,
  • Le capitalisme français (avancé par M. ALBERT),
  • Les capitalismes "méditerranéen", "asiatique", etc. de B. AMABLE,
  • Le capitalisme chinois ou "autoritaire" de R. REICH.

Attention ! Il ne s'agit cependant pas d'en faire un catalogue. Ceci serait non seulement inintéressant, mais en plus nécessiterait beaucoup de place ou de temps. Il s'agit donc de les rassembler ou de les opposer sur certains points dans le but de les regrouper. On peut ainsi jouer sur la place et le rôle de l'État (pour opposer le capitalisme "français" et chinois, très interventionnistes, au capitalisme anglo-saxon, par exemple). 

Conclusion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire